Devenir pilote de ligne

Pour beaucoup, le métier de pilote de ligne est un rêve d’enfant… Aux commandes d’un Boeing ou d’un Airbus, il parcourt la planète. Voler, planer, s’envoler, décoller… Mais derrière ce métier de rêve se cache un poste à grandes responsabilités et de grande technicité.

Comment devenir Pilote de ligne ? 

Devenir pilote de ligne

Mission du métier : Pilote de ligne

Le travail du pilote ne commence pas au moment du décollage, mais bien plus tôt. Avant le voyage, il doit :

  • préparer le plan de vol : avec le copilote, il revoit le trajet à effectuer en tenant compte des conditions météorologiques, du poids de l’appareil et de la distance à parcourir.
  • calculer la quantité de carburant nécessaire au voyage.
  • préparer les instruments de navigation et entrer les données dans l’ordinateur de bord.
  • Pendant le vol :
  • il reste en permanence en contact avec la tour de contrôle .
  • surveille le tableau de bord.
  • assure la sécurité des passagers. le pilote a des notions de secourisme.
  • Il représente l’autorité civile et administrative à bord, quel que soit le problème.
  • Le pilote de ligne effectue 70 heures de vol par mois.
  • Par ailleurs, il continue à se former tout au long de sa carrière, en raison des évolutions technologiques constantes dans l’aviation.

Metier Pilote de ligne

Devenir Pilote de ligne : Qualités requises

La maîtrise de l’anglais est indispensable. En revanche, contrairement à ce que beaucoup pensent, on peut très bien être pilote de ligne sans avoir une vue parfaite : un examen oculaire est effectué lors du test d’entrée, mais rien n’empêche de porter des lentilles ou des lunettes.
Le pilote de ligne doit faire preuve de sang-froid afin de réagir efficacement en cas de danger. Il doit aussi être capable d’assumer les lourdes responsabilités qui reposent sur ses épaules : il a en effet autorité en matière de gestion technique du vol. Même si les accidents sont rares, les aléas lors d’un vol sont nombreux : brouillard, espace aérien encombré, piste verglacée… Le pilote de ligne n’a pas droit à la faille, aussi il doit être en excellente forme physique, avoir un bon équilibre nerveux. Il est donc astreint à des contrôles médicaux réguliers. En cas de faiblesse, on peut lui retirer sa licence. Par ailleurs, le travail de pilote peut être éprouvant physiquement, en raison des longs vols, des horaires décalés, qui obligent à voyager de nuit, et du décalage horaire. Enfin, piloter un avion est un travail d’équipe : il faut avoir un bon sens relationnel. C’est une profession exigeante physiquement, humainement et intellectuellement.

Qualité requises

Pilote de ligne : carrière / possibilité d’évolution :

La carrière commence généralement par des vols de fret (transport de marchandises et non de personnes). D’abord copilote , vous effectuerez vos premières années de vol sur des courts ou moyens courriers, dans des avions de petite capacité. Ce n’est qu’une fois que le pilote est suffisamment expérimenté (il doit avoir accumulé un nombre important d’heures de vol, effectué des stages et passé des qualifications nationales) qu’il devient commandant de bord . On lui confie alors des gros porteurs sur des lignes internationales.

Carriére Pilote

Salaire brut mensuel d’un débutant :

2000 €

Devenir Pilote de ligne : formation nécessaire

Il existe trois possibilités de parcours pour devenir pilote de ligne. La voie royale est celle de la filière d’État : vous pouvez présenter un des concours d’entrée à l’ENAC (École nationale d’aviation civile). Il en existe plusieurs, destinés soit aux bacheliers, soit aux étudiants de Bac+2 ayant suivi un cursus scientifique, soit aux détenteurs de la licence de Pilote professionnel (CPL) et de l’ATPL (Airline Transport Pilote Licence) théorique. Attention, le concours est très sélectif, et moins d’une trentaine de candidats sont reçus chaque année.
Autre possibilité : la filière payante (ce n’est pas donné : comptez environ 80 000 euros pour une formation complète). Il faut avoir le niveau Bac. Vous présenterez alors un des tests d’entrée dans une FTO (Flight training organisation).
Enfin, il est possible de rejoindre la filière militaire. Vous devrez avoir entre 17 et 22 ans, être bachelier. Vous serez alors formé au pilotage d’avion de chasse, de transport, ou d’hélicoptère.

Jet privé